Recettes des anciens

CES PLANTES QUI NOUS SOIGNENT
Janvier 2014

Deux manières de les préparer:
– en infusion: laisser reposer les plantes dans de l'eau bouillante
– en décoction: faire bouillir les plantes

AIL : aide à lutter contre les vers, en consommation normale pour les adultes, en collier de gousses    pour les bébés. En infusion, il est très bon pour le coeur, le sang et la tension.

ARTEMISE :  « toute femme devrait en avoir dans sa chemise »
En infusion pour les règles douloureuses

AUBEPINE fleurs : toni­cardiaque

BARDANE : en infusion pour « nettoyer le sang »

CAMOMILLE : en infusion permet une bonne digestion, en décoction est idéal pour se laver les yeux.

CENTAUREE : en infusion lutte contre la diarrhée.

QUEUES DE CERISES : sont de bons diurétiques.

CHIENDENT : est de même diurétique.

CHELIDOINE : est utilisée contre les verrues.

CITRON : en gargarisme il soigne les maux de gorge. Utiliser un bon citron bien juteux et de l'eau tiède.

FIGUE : le lait qui apparaît au bout d'une tige cassée est utilisé pour faire disparaître les verrues.

GENTIANE : en infusion pour nettoyer le sang (à la place de l'huile de foie de morue,imbuvable!!!)

GUIMAUVE : la plante non sauvage, en infusion pour la gorge. En décoction on y trempait les fesses du bébé quand elles étaient irritées lors des poussées dentaires.

CLOU DE GIROFLE : connu pour apaiser les douleurs dentaires, il desensibilise quand on le met sur la dent qui fait mal.

LAURIER : « lou baguier » fait une bonne infusion pour digérer.

LAVANDE : sous la forme d'huile essentielle elle est utilisée en massage pour l'arthrose.

LYS : une macération de fleurs de lys dans de l'huile d'olive vierge pendant quarante jours soigne les plaies superficielles. C'est un bon cicatrisant.

MAUVE : utilisée en lavement en cas de constipation.

MILLE PERTUIS : en huile c'est un cicatrisant pour les plaies superficielles. Mettre les fleurs à macérer dans de l'huile d'olive vierge durant quarante jours. Filtrer ensuite et stocker à l'ombre.

ORGE : grillé à sec c'est un fortifiant utilisé en infusion.

PLANTAIN :  cette plante sauvage est comestible en salade, et efficace directement en friction sur les piqures d'insectes ou d'ortie.

PERSIL: en omelette ou cataplasme permet de stopper les montées de lait. En brins collés avec un sparadrap sur le sternum c'est un remède efficace contre le mal des transports.

POMME DE TERRE : très efficace sur les petites brûlures.De suite après la brùlure  râper une pomme de terre crue et mettre la pulpe sur la plaie. A renouveller dès que la sensation de brûlure revient.

ROMARIN : s'utilise en infusion pour la digestion.

RONCE : les bouts de branches concassées (avant l'apparition des mûres) en infusion sont efficaces contre la toux, le rhume et la grippe.

ROSE : en décoction on utilise les pétales pour nettoyer les yeux.

SAUGE : «  un brin de sauge dans son jardin, on n'a pas besoin de médecin » tout est dit...

SOUCIS : en décoction, apaise les pieds fatigués et l'eczéma.

THYM : en infusion, il soigne les crises de foie , les embarras gastriques ou encore la grippe.

VALERIANE : en infusion a un pouvoir apaisant.

D'AUTRES REMEDES NATURELS sont à notre disposition:
LE BICARBONATE DE SOUDE: en infusion pour les maux d'estomac il aide à la digestion.
Autre vertu:  ajouté à l'eau de cuisson des choux il en diminue l'odeur désagréable. 
A défaut il peut être utilisé de la mie de pain.
LE LAIT DE POULE: bien battre un jaune d'oeuf avec du sucre et du lait. Ajouter de l'eau de fleur d'oranger pour parfumer. Cette boisson était utilisée comme fortifiant après un accouchement, une grippe.

Copyright photo : La Distillerie du Siron - Lavande et lavandin à Thoard

Groupe de paroles
> Les comptes rendus
Secrets des anciens
> Recettes & savoirs-faire